Bolero

Retour – vers liste des danses.

La danse – (histoire et description):
Le boléro est apparu en Espagne au 17eme siècle (base musicale à 3 temps, de nos jours à 4 temps).
En 1780, Sébastien Lorenzo Cerezo, maître à danser, codifie cette danse.
Une musique, en générale, évolue avec le temps et l’influence d’autres musiques.
La danse, ayant un rapport direct avec la musique, change et s’adapte à cette dernière.
Le boléro n’échappant pas à la règle, il en existe plusieurs variantes.
Cette danse et cette musique se retrouve ensuite en Amérique avec le boléro cubain et la rumba.
Le boléro cubain ( Chanson = Tristeza) se retrouve surtout en Amérique du sud ,
notamment au Mexique ( Chanson = Besame mucho, Perfidia)
la version « rumba » (en danse de salon) se retrouve aux Etats Unis. La base est différente du boléro
mais pas son rythme. Toutes ces danses utilisent des musiques communes.
le boléro s’accorde facilement avec certaines musiques de rumba, de salsa romantica et de bachata,
Le boléro est une danse latine « non progressive » dites aussi « stationnaire ».
C’est une danse de séduction ou se mêlent le charme, la douceur et la sensualité. (Musique mélodieuses et langoureuses).

Pas de base, rythme de la musique et attitude générale:
Le boléro se danse sur des musiques à 4 temps.
Tempo moyen (Musique)= 130 battements/minute ou 33 mesures/minute.
Le rythme de la danse est basé sur « vite, vite, lent »,
les 2 premiers temps = « vite – vite », les 2 temps suivants = « lent ».
Il n’y a donc que 3 pas à faire (sur 4 temps), mais tous les temps sont dansés.( 3-4 = lentement).
Le temps « lent » ou « 3-4  » est égale à un seul pas ou déplacement.
Attitude : Au départ, danseur & danseuse ont leurs corps reposant sur la jambe d’appui, (droite danseur).
(gauche danseuse) l’autre jambe libre pour le 1er déplacement.
Le couple est en position fermée (appelé cadre) à une distance « éloignée ». (épaules parallèles et bras en corbeille).
Ce cadre est très important pour le guidage du danseur. il permet la cohésion du couple.
Lors des déplacements, les attaques du pied en avançant se font sur la plante et non sur le talon.
Les termes « gauche, droite, avant, arrière » sont des références dans l’espace par rapport au danseur.
Sur le premier temps musical, le danseur commencera du pied gauche, la danseuse du pied droit.
Guidage : La main droite du danseur sous l’omoplate gauche de la danseuse guide cette dernière dans les déplacements.
La danseuse pose légèrement sa main gauche sur le haut du bras droit danseur pour ne pas entraver une rotation éventuelle.

Figures (passes) élémentaires :

Le chassé latéral = Déplacement de gauche à droite. Couple en position fermée
Le carré naturel =. Déplacement de coté puis avant et arrière formant une figure sur place
Les carrés naturels se font aussi en tournant.(permet un changement de direction).
La marche progressive = déplacement par succession de 1/2 carré avant ou arrière

.

Quelques artistes et leurs musiques::
« Besame mucho » de Consuelo Velasquez est un boléro méxicain repris par de nombreux artistes:
(Los panchos, Nat King Cole, Dario Moreno, Andréa Bocelli, Diana Krall, Arielle Dombasle, Luz Casal ..etc.)
Les autres boléros connus sont entre autres :
Quizas,quizas,quizas,  histoire d’un amour,  Perfidia, piensa en mi, Lágrimas Negras.
Quelques interprètes :
Alejandro Fernandez, Luis Miguel, Edith Marques, Carlos Cueva, Charlie Zaa,
mais aussi Julio Iglesias, Gloria Estefan …etc.
Quelques chansons de boléros ou en accord avec cette danse :
Shakira ( hay amores – 2007) – Marta Sanchez (La belleza – 1995)….. suite prochainement….

Page à compléter ultérieurement. – .Mise à jour le 10/01/2017

Retour – vers liste des danses.

© 2010 Danse-plaisir. Tous droits réservés. Réalisé par Xiu qiang Chu.